le coach de vie ou life coach

Parmi les différents types de coachs, nous avons le coach de vie. Le coaching de vie concerne les problèmes au niveau personnel, relationnel et professionnel. Il vise l’accompagnement dans le but d’optimiser l’épanouissement personnel d’une personne (adulte ou enfant). Tout en lui permettant de trouver les solutions qui résoudront ses problèmes, afin d’atteindre son ou ses objectifs.

Différentes raisons peuvent amener à faire appel à un coach de vie, comme : un divorce, un décès, des difficultés à communiquer, difficultés à évoluer au niveau professionnel, l’addiction, des difficultés relationnelles dans la famille, perte de poids… En fonction de la situation et du contexte, l’accompagnateur aide la personne coachée à exploiter son potentiel, gagner en confiance. Mais aussi d’avoir une image positive d’elle-même, à croire en elle pour qu’elle puisse enfin avancé dans la vie.

Le rôle du coach de vie

Le coach de vie n’a pas pour mission la résolution des problèmes rencontrés par son client. Mais, il doit lui apporter les clés pour que la personne suivie puisse elle-même intervenir et résoudre ses problèmes. Pour cela il :

  • Répertorie les différentes difficultés rencontrées et établit l’objectif à atteindre.
  • Aide à prendre du recul et à dédramatiser la situation.
  • Rédige un plan d’action pour traiter les difficultés, faire le bon choix face à une situation ou résoudre un problème.
  • Amène le coaché à prendre conscience et à exploiter son potentiel, avoir une bonne image de lui-même et se mettre en valeur.

Pour atteindre ses objectifs, le coach de vie va dans un premier temps poser des questions à son client, écouter ses réponses. Puis, dans un second temps, il reformulera les réponses. Afin que son client découvre lui-même les réponses à ses problèmes et/ou élabore les étapes pour arriver à son but.

Les qualités pour être coach de vie

Être coach de vie nécessite et demande d’avoir certaines prédispositions.

  • Le sens du contact : un coach doit savoir écouter et comprendre, afin de mettre en place une relation de confiance avec ses clients. Il doit aussi pouvoir faire preuve d’altruisme tout en gardant ses distances.
  • De la patience : en intervenant auprès de personnes qui se trouvent dans des situations plus ou moins difficiles, la patience est plus que primordiale, car les objectifs peuvent être plus ou moins longs à atteindre.
  • Être rigoureux : aider les coachés à atteindre leurs objectifs, leur bien-être et leur confort résulte, dans une certaine mesure du travail méticuleux et méthodologique de l’accompagnateur.
  • Savoir gérer ses émotions : un coach ne doit pas émettre de jugements et doit savoir rester neutre et objectif, face aux difficultés de ses clients.
  • La discrétion : le professionnel reste discret sur ses activités de coaching et ne révèle pas ce qui se passe pendant les séances.
  • L’envie d’aider les autres : qualité principale d’un coach, l’envie d’aider les autres, assorti de l’aptitude à motiver, valoriser et à redonner confiance en soi.

Comment devenir coach de vie ?

Sur le territoire français, il n’y a pas de cadre précis concernant le métier de coach. Cela signifie qu’un diplôme d’État n’est pas obligatoire pour pouvoir exercer. Toutefois, il existe des organismes qui sont chargé de la promotion et de la professionnalisation du coaching au niveau professionnel. Ces organismes sont :

  • ICF (International Coaching Federation)
  • EMCC (European Mentoring and Coaching Council)
  • SFCoach (Société Française de Coaching)

Ils donnent l’assurance du respect d’un code de déontologie, ainsi que l’échange entre les adhérents sur les expériences et les connaissances.

Si vous souhaitez débuter dans le coaching de vie, il est conseillé d’avoir au préalable d’avoir fait des études en psychologie et d’avoir suivie une formation spécifique, afin d’acquérir les bonnes pratiques et outils. En France il existe des écoles de coaching qui proposent des enseignements plus ou moins longs. Certaines proposent par exemple le titre certifié Répertoire National de la Certification Professionnelle (équivalent BAC+4) pour être coach professionnel, avec une spécialisation coach de vie. On retrouve également des modules complémentaires en programmation neurolinguistique (PNL), hypnose, relation d’aide ou psychologie, pour un accompagnement idéal.